MÉMOSPACE, UN PROJET DU RÉSEAU MÉMORHA

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, la DPMA (Ministère des Armées), la DGE (Ministère de l'Économie) et la DRAC (Ministère de la Culture) soutiennent un projet numérique du Réseau Mémorha : Mémospace. 

Depuis sa création en 2011, chacun des membres du Réseau Mémorha s’engage bénévolement aujourd’hui et pour demain dans une réflexion sur les enjeux contemporains de transmission de l’Histoire, sur les nouvelles formes de manifestations mémorielles, sur leur représentation dans l’espace public et leur mise en tourisme. C’est ainsi qu’ils proposent en 2016, la création d’un portail de recensement et de ressources des lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale sur le territoire auvergne-rhône alpin.

Mémospace a déjà fait l’objet d’une présentation auprès de la Direction Générale des Services et de la Direction de la Culture et du Patrimoine de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, une rencontre avec l'ensemble des financeurs est prévue au mois de décembre à Lyon.

Mémorha travaille son réseau

L'Association des Professeurs d'Histoire-Géographie consacre un article au réseau Mémorha sur son site internet.

Découvrez l'article en cliquant ici

Twitter

Innovation et numérique

C'est en octobre dernier que le Réseau Mémorha s'était porté candidat auprès du Ministère de la Défense (DMPA) et de la DGE pour répondre à l'appel à projets "Services numériques innovants et tourisme de mémoire en France".

Depuis plusieurs années déjà, Mémorha portait un projet de création d'un portail numérique de référencement et de ressource à l'échelle régionale. Il s'agissait de donner plus de lisibilité à l'offre mémorielle en région Rhône-Alpes,  notamment pour les visiteurs locaux et touristes étrangers.

L'année 2016 aura vu les prémices et la montée en puissance de ce projet, c'est à la fois le soutien apporté par la nouvelle Région Auvergne - Rhône-Alpes et l'appel à projets en question qui a finalement décidé les membres du réseau Mémorha.

Un service à la portée de tous, offrant une multitude de possibilités à la fois pour les publics et pour les professionnels : création d'itinéraires, consultation de ressources, mises en réseaux des acteurs mémoriels etc.

2017 verra la première phase de ce projet émerger : innovation et numérique seront les maîtres-mots de cette nouvelle année !

Plus d'infos

Twitter


Mémorha s'agrandit et s'ouvre à la grande Région

Après l'entrée dans le réseau du Musée de la Résistance du Mont-Mouchet c'est au Lieu de Mémoire du Chambon-sur-Lignon de devenir membre de Mémorha.

 Fr3 Auvergne consacre une reportage sur cet événement. Cliquez ici

Plus d'infos

Prendre le maquis : on en parle !

La revue L'Alpe lui consacre une page de présentation dans la rubrique "Ouvrage récemment parus".

"[...] En 2014, plusieurs acteurs régionaux – collectivités et associations culturelles locales – concernés par l’histoire et la mémoire des maquis du Vercors et de l’Ardèche ont cherché à saisir les nuances de l’histoire des maquis des collectivités territoriales d’Auvergne et de Rhône-Alpes, au cours de deux journées d’études dont cet ouvrage collectif constitue les actes. Cette démarche vise à assurer une vulgarisation efficace de l’histoire des maquis et de leurs représentations collectives et à influer sur ces dernières pour passer d’une « mémoire vitrine et bloquée à une mémoire interactive et renouvelée » (p. 5). Le choix de la micro-histoire s’est imposé aux auteurs de l’ouvrage – liés au réseau Mémorha, acteur scientifique du projet – pour aider à la compréhension des maquis, suivant la recommandation de Jacques Revel : « prendre au sérieux une poussière d’information et […] voir comment elle éclaire des logiques sociales et individuelles ». De plus, l’interdisciplinarité est un point fort de l’ouvrage, qui associe des contributions d’historiens – dont un allemand – et de chercheurs d’autres sciences sociales (anthropologues, ethnologue et géographe). [...]"

 

Découvrez sans attendre la suite de l'article d'Alain Rahier ici 

@reseaumemorha

 

Le saviez-vous ?

Le Réseau Mémorha est présent sur Facebook et Twitter.

Suivez-nous !