Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère a été inauguré le 1er juillet 1994. C'est une réalisation du Conseil général de l'Isère. Il fait suite au Musée de la Résistance dauphinoise initié à Grenoble, au début des années 1960, par des anciens combattants, résistants et déportés, puis animé et géré de 1966 à 1994 par une association fédérant leurs mouvements. Depuis 1994, cette association, devenue celle des amis du musée, continue d’oeuvrer à ses côtés.

La présentation chronologique des faits, réparties sur trois niveaux, est ponctuée par six développements thématiques, dédiés eux-mêmes à l'entrée en Résistance, les maquis, la situation des Juifs, la répression et la déportation, l’unité de la Résistance en janvier 1944 et à la permanence de ses valeurs ainsi que l’ouverture sur la question des Droits de l’Homme aujourd’hui. Le parcours donne au visiteur les points de repère indispensables à la compréhension de cette histoire et de la place qu’y prend celle de la Résistance. La muséographie fait une large place au témoignage, au texte d'archives, de presse, à l'image (photo, affiche, vidéo), et, combinant ces différentes composantes, à la scénographie.
L'objet évoquant la vie quotidienne ou la lutte contre l'occupant, la reconstitution de lieux ou d'ambiances ponctuent la visite où l'émotion et la réflexion du visiteur sont sollicitées tour à tour.

L’Isère et Grenoble, "capitale des maquis" et ville "Compagnon de la Libération", disposent ainsi d’un lieu où est expliqué comment et à quel prix les valeurs républicaines de liberté, de solidarité et de démocratie sont ici défendues pendant la Seconde Guerre mondiale.

Parallèlement à ses présentations de longue durée, le musée réalise deux expositions temporaires par an.

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère dépend de la Direction de la Culture et du Patrimoine du Conseil général de l'Isère. Sa fréquentation est de l'ordre de 25 000 visiteurs par an dont près de 52% viennent dans le cadre scolaire.