Voyage d'étude

Voyage d'études à la frontière espagnole et au mémorial du camp de Rivesaltes
10-11-12 décembre 2015

Voyage d'études à la frontière espagnole et au mémorial du camp de Rivesaltes

Histoire, mémoires et médiations

Le groupe Frontières du Réseau Memorha, en collaboration avec Fatima Besnaci-Lancou, a organisé un voyage d’étude du 10 au 12 décembre 2015 visant à découvrir les sites importants se trouvant le long de la frontière franco-espagnole mais aussi à Argelès, à la maternité d’Elne et bien sûr, à Rivesaltes.

Voyage d'étude en Belgique
Lundi 26 au Vendredi 30 novembre 2012

Ce voyage d'étude s'inscrit à la suite des comparaisons européennes sur la mémoire de la Seconde Guerre commencées lors de précédents voyages en Allemagne, en Italie et en Espagne. Au cours de ce séjour, il s'agissait d'interroger la particularité des politiques de mémoire en Belgique, entre mémoire de la Première et Seconde Guerre mondiale, mémoire de la Shoah, mémoire coloniale et mémoire européenne.

Le programme et les textes des interventions sont accessibles ici.

Exposer les mémoires et l’histoire / Nouveaux espaces, nouveaux récits
12-13 novembre 2010

Voyage d’étude au Mémorial démocratique de Catalogne à Barcelone.
Fort de sa dimension comparative et des partenariats européens noués au fil des projets, le réseau Memorha propose une séance exceptionnelle à Barcelone, co-organisée avec le mémorial démocratique de Catalogne. Cette visite-conférence s’inscrit dans le prolongement des interventions de Jordi Guixe lors des Journées Régionales de 2008 et 2009 et sera l’occasion de découvrir in situ les développements de la politique mémorielle de la Catalogne et les modes de restitution publique déployés.
Le Mémorial Démocratique de Catalogne est une institution publique qui vise à récupérer, commémorer et documenter la mémoire historique de la promotion de la démocratie durant la période 1931 - 1980. Par ses actions, il rend hommage et assistance aux personnes qui se sont battues pour la démocratie et la liberté tout en revendiquant les valeurs de la lutte antifranquiste.

Histoire, mémoire, transmission : Berlin – Ravensbrück
10 – 16 décembre 2007

Voyage d’étude en Allemagne.
Autour de la Résistance et de la guerre s’est forgée depuis 60 ans en France une mémoire nationale qui se voulait unifiée et qui a été marquée par des divisions et des polémiques politiques. Des travaux d’historiens, bénéficiant de l’ouverture d’archives et de récits de témoins, revisitent progressivement ces années noires. Les musées et mémoriaux de la Résistance, dont certains ont vocation nationale, s’appuient sur ces travaux, tout en s’inscrivant dans des sites et des territoires - ce qui les conduit à dialoguer avec les mémoires à l’œuvre et avec les institutions qui soutiennent leur travail de mise en patrimoine dans un souci pédagogique et parfois de valorisation d’une ressource touristique.  
Aujourd’hui l’attention à l’émergence de nouveaux acteurs, de nouveaux récits et de nouveaux usages publics de la mémoire, incite à poser l’hypothèse d’un redéploiement mémoriel. Ce redéploiement prend l’allure d’un événement contemporain qui modifie une mémoire héroïsante et doloriste, figée dans le seul devoir de mémoire, pour s’enrichir, sous des formes singulières et localisées, par des croisements et des partages en deçà et au-delà de la seule échelle nationale.