Les Abeilles, groupe de scoutisme féminin, environs de Dieulefit, été 1942. Les fillettes réfugiées sont mêlées aux enfants du Pays (coll. privée).

Patrimoine, Mémoire, Histoire du Pays de Dieulefit (P.M.H.)

Fondée en 2008, l’association loi 1901 Patrimoine, Mémoire et Histoire du Pays de Dieulefit a pour but principal de rechercher, conserver le patrimoine invisible du Pays (équivalent au canton administratif).
L'association travaille aussi bien sur les mémoires individuelles que sur la mémoire collective. Elles constituent, avec les sources classiques telles que les archives, le matériau privilégié qui a été à la source des expositions, rencontres, animations qui ont marqué le programme quadriennal 2008-2011.
Les travaux et activités de l'association sont conduits en lien avec son Comité scientifique (art. 13 des statuts). Il est composé de six historiens spécialistes dans les domaines qui correspondent aux activités actuelles de l'association.
Les enquêtes et manifestations de PMH ont porté jusqu’ici sur l’accueil, le refuge, et le sauvetage durant les années noires. Le Pays peut en effet être considéré comme un case study de la résistance « à mains nues », non armée, grâce à l’engagement de la population capable de former une sorte de chaîne de solidarité sans maillon faible.
Les premiers résultats obtenus ont permis à l’association de bâtir de solides partenariats à l’extérieur (Berlin, Rome, Servigliano, Genève, Barcelone, Leuwen). À l’incitation de Jacques Semelin, directeur du CERI, le programme de l’association PMH privilégie les comparaisons en France et en Europe pour approfondir la notion de résistance des gens ordinaires, des « héros silencieux », des Stillhelden, et qu’on nomme parfois « l’autre résistance ».
L’association PMH cherche à participer à des projets européens, tels que le chemin de liberté (initiative du Memorial Demoràtic de Barcelone), l’école nouvelle comme lieu social de résistance (en collaboration avec Genève et Berlin).